Embrasement d'Alain Carré par une "dame galante"

 

"Corps de braise"

Sans doute le vent fou

Prêche l’absence de romance

Dans le roman à écrire

La bénédiction d’été psalmodie

Sous les jupes de juillet

Un corps de braise

Peut en cacher un autre

Est-ce l’île

Que ceinture la mer

De toutes ses audaces ?

Et tes hanches débarquent

Sans prévenir

Sur mes plages de papier

Rien que ma voix

Dans tes voiles dis-tu

Plus nue que nue

Sous l’abat-jour

D’une nuit clandestine

A des lieues de tes lèvres

Inventées

Pour la circonstance

D’une photographie marine…

 

 Alain Carré

22 Juillet 2009

Commentaires (2)

1. Annick Prod'homme 07/08/2009

Poésie et sensualité autant de la photo que du texte, me surprennent et ne me surprennent pas, une fois de plus...
Un beau plaisir

2. TANGUY Lionel 29/07/2009

Cher Ami,

Il est vrai que le poème d'Alain CARRE accompagne très bien votre photo.

Le texte est superbe et la photo merveilleuse comme toutes les autres d'ailleurs.

Bien amicalement,

Lionel

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau